Skip to main content

Les comètes sont des objets tout à fait spéciaux dans notre système solaire. Leurs apparitions soudaines et brèves (semaines ou mois) dans la nuit ont toujours intrigué les hommes.

De plus, elles produisent souvent un spectacle très impressionnant. Bien qu'elles ne soient généralement pas lumineuses, les comètes peuvent produire une longue queue qui semble traverser une grande partie du ciel, du moins quand on les observe d'un endroit très sombre où l'on est pas dérangé par la lumière. L'étude de ces objets étranges est du plus grand intérêt pour les astronomes et les géophysiciens.

Les comètes éjectent la poussière et le gaz, formant ainsi la queue de la poussière et du gaz

Quand un corps cométaire s'approche du Soleil, ses matériaux extérieurs s'évaporent en raison du chauffage, formant une sorte d'atmosphère passagère. Au cours de ce processus, le corps cométaire libère également beaucoup de petits grains de poussières.

  • Queue de poussière:

Comme les corps cométaires sont petits, leur gravitation ne peut pas retenir le gaz libéré et la poussière: qui s'échappent alors sous la forme de longues queues.

  • Queue de gaz

Comme les gaz d'une comète sont rapidement ionisés par le rayonnement UV solaire, ils interagissent avec le vent solaire et le champ magnétique interplanétaire, transformant la comète en véritable laboratoire de physique des plasmas. Cela donne aussi naissance à la queue de plasma de la comète.

Le noyau de la comète nous informe sur l'histoire du système solaire

La composition du corps cométaire lui-même - dont on pense que c'est un reste de la nébuleuse protoplanétaire à l'origine de la formation du système solaire - pourrait nous en apprendre beaucoup sur les origines du Soleil et des planètes.

La comète 67P / Churyumov-Gerasimenko photographiée par la caméra de navigation Rosetta (NAVCAM) le 6 février 2015 à 124 km du centre. Copyrights: ESA / Rosetta / NAVCAM, CC BY-SA IGO 3.0