Skip to main content

PICASSO : le satellite doré

Research Topic Chapter
News flash intro
Dirigée par l’Institut royal d’Aéronomie Spatiale de Belgique, la mission PICASSO (PICo-Satellite for Atmospheric and Space Science Observations), soutenue par l’ESA, a lancé avec succès son satellite recouvert d’or en septembre 2020, grâce à une fusée Vega d’Arianespace. Les deux instruments embarqués démontrent qu’il est possible de concevoir des expériences capables de fournir des mesures scientifiques à bord d’un CubeSat.
Body text

PICASSO est une mission CubeSat 3U créée et dirigée par l’IASB, en collaboration avec VTT (Centre de Recherche Technologique de Finlande), AAC Clyde Space (Grande-Bretagne), et le CSL (Centre Spatial de Liège, Belgique). Le CubeSat, construit et intégré par AAC Clyde Space en Écosse, a été livré à l’ESA l’année passée, puis intégré dans le dispositif d'éjection de satellites à Delft (Pays-Bas). Il a été lancé depuis Kourou (Guyane Française) comme passager à bord du vol Vega SSMS (Small Spacecraft Mission Service) d’Arianespace, le 3 septembre 2020.

Le CubeSat PICASSO pèse 3,8 kg et vole actuellement au-dessus de la Terre sur une orbite polaire à une altitude de 535 km et une inclinaison de 97,51º, permettant une couverture mondiale presque complète.

AAC Clyde Space exploite une station terrestre à son siège à Glasgow, depuis laquelle elle gère les opérations de contrôle de la mission PICASSO. La station au sol suit le satellite et est configurée pour que les transferts de données montants et descendants soient autonomes, afin d’optimiser ces transferts lors des passages du satellite.

La mise en service des deux instruments scientifiques embarqués est actuellement en cours. Une fois qu’ils seront opérationnels, PICASSO sera en mesure de fournir des mesures scientifiques de l’atmosphère terrestre.

Ceci nécessite une bonne conductivité électrique de la surface du satellite, d’où son revêtement en or.

En tant que démonstrateur technologique, à la pointe du progrès, la mission PICASSO nous a enseigné de précieuses leçons sur les avantages de la technologie CubeSat ainsi que sur ses nombreuses complexités et défis.

 

Références:

Ranvier, S., Anciaux, M., De Keyser, J., Pieroux, D., Baker, N., and Lebreton, J.-P. (2019). SLP: The Sweeping Langmuir Probe Instrument to Monitor the Upper Ionosphere on Board the PICASSO Nano-Satellite. 70th International Astronautical Congress (IAC), Washington D.C., United States, 21-25 October 2019, Paper ID 53780.

Figure 2 body text
Figure 2 caption (legend)
L’équipe PICASSO de l’IASB (crédit : IASB)