BIRA 50 jaar
Deze website in het Nederlands bekijkenView this website in English Zoeken

Que sont les UV et d’où viennent-ils?

Bien que très éloigné de notre planète (~ 150 million km en moyenne), le Soleil nous fournit l’énergie lumineuse et la chaleur qui sont toutes deux nécessaire au maintien de la vie sur Terre. Cette énergie nous arrive sous la forme d’une radiation électromagnétique qui est de nature ondulatoire et est ainsi caractérisée par une longueur d’onde reliée à la composition et à la température du transmetteur, dans ce cas le Soleil.

Le spectre électromagnétique décrit la distribution des différents types de radiations sur un large spectre de longueurs d’onde. Par ordre décroissant de longueurs d’onde, la gamme spectrale s’étire depuis les ondes radio (longues longueurs d’onde) jusqu’aux minuscules rayons gamma (petites longueurs d’onde), avec l’infrarouge (IR), le visible et l’ultraviolet (UV) entre les deux, où le Soleil émet la plupart de ses radiations.


Spectrum

Notre œil humain n’est sensible qu’à une infime partie du spectre solaire appelée le "visible" (entre 4*10-7 m et 7*10-7 m) qui inclut toutes les couleurs de l’arc-en-ciel (du violet au rouge). Juste sous cette gamme, entre 1*10-7 m et 4*10-7 m, on trouve les rayons ultraviolets (UV), spécialement énergétiques mais invisibles pour l'œil humain. De même, juste au dessus du visible et avec des longueurs d'onde supérieures à 7*10-7 m, les ondes infrarouges commencent. Cette gamme est associée au concept de chaleur puisque les objets chauds émettent ce type de radiation.

Heureusement pour nous, l’atmosphère agit comme un bouclier protecteur contre les dangereux rayons gamma, rayons X et la majeur partie des UV car tous ces derniers sont particulièrement agressifs. Ici nous nous focaliserons principalement sur les UV.

Notons que ces rayons UV sont sous-divisés en trois bandes: UV-A, UV-B et UV-C, en fonction de leur niveau énergétique:

Gamme Bandes de longueur d’onde Dommages pour la vie sur Terre

UV-A

315-400 nm

Effets bénins. Néanmoins, les UV-A représentent 98% du flux global d’UV sur Terre.

UV-B

280-315 nm

Particulièrement dangereux. Heureusement, les UV-B représentent seulement 2% du flux global d’UV sur Terre.

UV-C

100-280 nm

Totalement absorbés par l’atmosphere, les UV-C n’atteignent pas la surface de la Terre.

Retour à l'article principal UV à la surface

 

Link naar de website van het Federaal Wetenschapsbeleid
Link naar de Federale Portaalsite