BIRA 50 jaar
Deze website in het Nederlands bekijkenView this website in English Zoeken

Changements atmosphériques

L’acquisition de mesures de télédétection dans l’infrarouge

L'Institut d’Aéronomie Spatiale de Belgique (BIRA-IASB) possède une solide expertise dans l’acquisition de mesures par télédétection, au sol ou depuis l'espace, entre autres dans le domaine spectral de l’infrarouge. Grâce à ces observations, on peut calculer les teneurs atmosphériques d'un certain nombre de gaz à effet de serre (GES) comme le CO2, le CH4, le N2O, etc.

En réalisant ces mesures en continu durant plusieurs années, on peut mettre en évidence des tendances à long terme pour les concentrations de ces gaz et c’est pourquoi, depuis 2002, l’IASB effectue de telles mesures au sol sur l'île de la Réunion, située dans l'océan Indien, à l'est de Madagascar.

Ground-based remote sensing

Ces observations sont réalisées à l’aide d’un spectromètre à transformée de Fourier fonctionnant dans l'infrarouge (FTIR), avant d'être ensuite incluses dans la banque de données du Réseau pour la Détection des Changements de la Composition Atmosphérique (NDACC).

En retour, cette banque de données est largement utilisée par l'IASB pour la validation de modèles numériques de prévisions ou de mesures satellitaires, par exemple pour le CH4 à l'aide de l'instrument SCIAMACHY sur ENVISAT. Actuellement, des travaux sont également en cours pour fournir des données sur le CH4 à partir de mesures de rayonnement de l'instrument IASI, embarqué à bord de METOP.

Plus d'info

 

Link naar de website van het Federaal Wetenschapsbeleid
Link naar de Federale Portaalsite